Les pailles

La paille

La petite taille des pailles piège les mammifères et les poissons, qui peuvent la confondre avec de la nourriture. Trop légères et petites pour le recyclage, elles finissent bien souvent dans les océans : dans le Top 10 des déchets en plastique à usage unique que l’on retrouve sur les côtes européennes.

Photo de Jacqueline Kelly sur Pexels.com

La paille en papier

Depuis quelques années la paille en papier est apparue sur le marché comme étant une alternative eco-responsable. Or, une étude suisse qui a testé des pailles en 2019 a montré que des pailles en papier présentaient des contaminations au chloro-propanols, hydrocarbures d’huile minérale et les photo-initiateurs. Mais alors, les pailles jetables sont-elles réellement indispensables ? De toute évidence, on peut s’en passer dans de nombreux cas ! Des exceptions  ? La paille jetable selon les cas est une alternative pour des personnes en situation de handicap.

Photo de Stephanie Pombo sur Pexels.com

La paille réutilisable

Aujourd’hui, il existe des alternatives réutilisables comme les pailles en métal. Elles sont souvent mal accueillies car il s’agit d’une habitude à faire changer : « Les coûts et la logistique induits par les solutions alternatives se doublent de deux autres craintes : le manque d’hygiène et le vol », d’après Bas Les Pailles suggérant de les mettre en vente ou de trouver des systèmes de caution, afin de responsabiliser les consommateurs.

Depuis janvier 2021 les pailles en plastique à usage unique sont interdites en France.

En Europe, la Directive Européenne relative à la réduction de l’incidence sur l’environnement de certains produits en plastique du 5 juin 2019 comporte les éléments suivants sur la restriction de la vaisselle en plastique à usage unique : 2021 interdiction des pailles, sauf si elle relève de dispositifs médicaux.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :